Le Son du Grisli review by Guillaume Belhomme


Ivo Perelman, Daniel Levin, Torbjörn Zetterberg – Soulstorm (CF 184)
Dans le premier CD (la répétition avant le concert), saxophone et violoncelle dialoguent au premier plan et semblent imposer à la contrebasse le rôle – ingrat mais essentiel – de pivot rythmique. Ainsi, d’enchevêtrements en enchâssements, d’élans croisés en enlacements contrariés, Ivo Perelman et Daniel Levin appuient un cri commun ; ici long et sans modération, là inquiet et excessif. 

Dans le second CD (le concert), une fraternité de cordes, plus palpable qu’auparavant, se laisse entrevoir. Maintenant, Torbjörn Zetterberg mord à pleines dents dans la masse sonique : ce sont d’abord les tournoiements d’archets qui irriguent des climats souvent inquiétants et, plus loin, des duos sportifs entre ténor et contrebasse qui se tissent sans timidité. Toujours de mise, rugosité et tiraillements ne se dissimulent plus. Pas plus que ne s’efface le lyrisme fielleux, plaintif et médusant du saxophoniste. En oubliant ainsi rôles, règles et fonctions et en se livrant corps et âme, Perelman, Levin et Zetterberg impulsent ce qu’ils avaient sans doute rêvé : une fusion idéale, totale et grisante à souhait.
http://grisli.canalblog.com/archives/2010/09/03/18967764.html

+ There are no comments

Add yours