Le Son du Grisli review by Luc Bouquert


Empty Cage Quartet – Gravity (CF 161)
La quasi-systématique des chorus croisés du trompettiste Kris Tiner et du saxophoniste Jason Mears se rapproche plus du Masada de Zorn que du quartet Coleman-Cherry-Haden-Higgins (mais Masada ne puisait-il pas à chaudes gorgées dans les partitions d’Ornette ?).

Pourtant, le jeu tout en nuances et vibrations de Paul Kikuchi semble venir en droite ligne de Billy Higgins. De même, les précis contours harmoniques d’Ivan Johnson disent beaucoup de ce qu’ils doivent à Charlie Haden. Alors qu’écrire concernant le nouvel opus d’Empty Cage ? Que depuis 2003, date de sa création (le quartet se nommait alors le MTKJ Quartet), ils n’ont cessé d’explorer des chemins souvent buissonniers, d’emprunter des étonnantes pistes, d’en rejeter d’autres. Avec détermination, les voici immergés dans le concept numérique du calendrier Maya.

S’en détachent deux compositions (Gravity Sections & Tzolkien) exécutées alternativement ici. On y trouve des préludes, des mises en conditions ou plutôt des tremplins-pistes d’envols pour que s’organisent des plages d’improvisations de peu de contraintes et de beaucoup d’inspiration. Avec, toujours, un support rythmique appuyé -parfois binaire-, les voici investis en de beaux entremêlements ; dialogues souvent passionnés et passionnants. On attend la suite…
http://www.lesondugrisli.com/

+ There are no comments

Add yours